Pacte Productif 2025 pour le plein emploi : le CNI porteur de la consultation

10/07/2019

Dans le cadre des travaux du Pacte productif 2025 pour le plein emploi, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, annonce le lancement d’une large consultation des parties prenantes de notre appareil productif qui débutera lundi 8 juillet. Le CNI sera acteur de cette consultation.

Dans le cadre des travaux du Pacte productif 2025 pour le plein emploi, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, annonce le lancement d’une large consultation des parties prenantes de notre appareil productif qui débutera lundi 8 juillet. Le CNI sera acteur de cette consultation.

Annoncé par le président de la République le 25 avril 2019, le Pacte productif vise à accroître la production agricole et industrielle en France, et contribuer ainsi à atteindre le plein emploi d’ici 2025. Le Gouvernement a d’ores et déjà mis en œuvre plusieurs réformes pour libérer le potentiel de notre économie, pour stimuler l’emploi et revaloriser le travail, mais aussi pour rendre la société plus juste et préparer l’avenir.

Le Pacte productif doit permettre de capitaliser sur ces actions en les complétant par l'identification des opportunités et des besoins d’ajustement des filières industrielles, artisans producteurs d’industrie, et filière agricole, de manière à ce que l’économie française se saisisse positivement des mouvements de fond qui vont durablement la transformer : le progrès technologique, la poursuite de la mondialisation, les grandes évolutions démographiques, enfin la prise en compte de la protection de l’environnement.

Une méthode participative

Ce pacte est constitué de cinq volets sur lesquels sont attendues des mesures concrètes et ambitieuses : transition énergétique, numérique, industrie, agriculture et agroalimentaire, et innovation.

Ces mesures seront élaborées en cohérence avec les priorités du Gouvernement en matière d’écologie, de transition énergétique et d’inclusion des territoires, et avec les engagements de trajectoire des finances publiques.

Les travaux du Pacte productif se fondent sur une méthode participative. Il est piloté par un Comité de pilotage national présidé par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances. Les travaux de chaque volet thématique sont menés par un groupe de travail présidé d’un ministre, constitué d’élus, de représentants d’organismes représentatifs dont les organisations syndicales et patronales, d’industriels, d’économistes et de personnalités qualifiées.

La consultation, au cœur du Pacte productif

La consultation lancée lundi 8 juillet vise à approfondir les orientations étudiées par les groupes de travail thématiques auprès des parties prenantes de notre appareil productif. Elle viendra compléter le recueil des positions exprimées lors des exercices consultatifs récents, et en premier lieu le Grand débat national.

Durant ces trois mois, ces instances consulteront leurs membres comme leurs réseaux selon la méthodologie qui leur semblera la plus pertinente : par des questionnaires en ligne, des panels représentatifs, des ateliers ou encore des entretiens. L’objectif est que leurs travaux puissent nourrir substantiellement les thèmes et problématiques du Pacte productif. A cette fin, un document de cadrage est mis à disposition par le Gouvernement, document dont les parties prenantes pourront se servir pour préparer leur contribution. 

A l’issue de ce travail, fin septembre 2019, chacune de ces organisations sera en mesure de communiquer au Gouvernement une synthèse des réponses recueillies auprès de leurs réseaux et adhérents. La consultation donnera lieu à l’automne 2019 à un événement de restitution au ministère de l’Economie et des Finances.

Le rôle du CNI

Le CNI, associé depuis le début au Pacte productif comme en témoignent ses 6 propositions pour le Pacte productif émises lors de la réunion de son Comité exécutif du 23 mai, participera à la consultation.

Chacun des 18 CSF sera consulté via un ensemble de questionnaires. Les Groupes de travail transverses et les Sections thématiques apporteront leurs expertises sur les sujets relevant de leur compétence.

La synthèse générale des réponses sera débattue par le CNI le 23 septembre 2019 afin d’identifier les orientations et les actions prioritaires pour soutenir l’industrie française et en faire un acteur central du retour au plein emploi. Ces conclusions seront ensuite remises au Comité de pilotage du Pacte Productif 2025 présidé par Bruno Le Maire.

Edited on 10/07/2019

Partager