Réunion du Conseil National de l’Hydrogène : bilan stratégique

01/10/2021

Hydrogène

Le Conseil National de l’Hydrogène (CNH) s'est réuni afin de faire un bilan de l’exécution de la stratégie nationale de développement de l’hydrogène décarboné. L'objectif de cette stratégie est de décarboner les véhicules lourds et l'industrie.


Le CNH a présenté des études, portées par France Hydrogène et le Comité Stratégique de Filière des Nouveaux Systèmes Energétiques, ont été présentées par le CNH. Elles ont permis de faire un état des lieux de la capacité de la France et des filières à atteindre les objectifs de déploiement de l’hydrogène.

Une accélération des investissements

Une centaine de projets vont être soutenus d'ici la fin de l'année 2021 grâce à près de 2 milliards d'euros de subventions.

Dans ce cadre, l'ADEME travaille à la sélection de nouveaux projets soutenus par l'apport d'une centaine de millions d'euros de subventions. Le Projet Important d’Intérêt Européen Commun (PIIEC) a permis la sélection de 15 projets IPCEI français pour un investissement à venir de 5,8 milliards d’euros. Il concerne des gigafactories de production d’électrolyseurs, des gigafactories de production d'équipements pour la mobilité ou des trains à hydrogène et la décarbonation de l’industrie lourde.

Des objectifs de déploiement pertinents

Les études portées par France Hydrogène, le Comité stratégique de filière Nouveaux systèmes énergétiques et le CNH ont permis de confirmer l'intérêt des objectifs de la stratégie d’accélération de l’hydrogène décarboné :

  • installation de 6,5 GW d’électrolyseurs d’ici 2030
  • usage des gigafactories de production d’électrolyseurs, de stations de recharge, de réservoirs, de piles à combustible pour équiper le territoire national dans le déploiement de l’hydrogène

Ces études ont mis en avant, en parallèle, l'importance du soutien de l’Etat et des collectivités pour la bonne exécution de cette stratégie d'accélération.

Vers une évolutions de la règlementation

Les administrations du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance ont lancé le 28 mai 2021 une première réunion de travail avec France Hydrogène, les comités stratégiques de filière et les membres du CNH autour des enjeux réglementaires.

France Hydrogène en collaboration avec l’ensemble des fédérations professionnelles (Chimie, UFIP, GIFAS, PFA, A3M, Ferroviaire, Maritime) a recueilli les identifiées, qui ont été regroupées dans

8 problématiques réglementaires ont été identifiées : 

  • la production
  • le stockage
  • les réseaux
  • le transport
  • la distribution
  • les véhicules
  • la fiscalité
  • les marchés publics

Pour chacune de ces thématiques, des groupes de travail seront organisées avec des experts des entreprises et les directions compétentes du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Pour l'heure, un projet de feuille de route élaborée par France Hydrogène et la DGPR (Direction générale de la prévention des risques) a pour objectif de faire évoluer la règlementation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), la distribution, le stockage et la production d’hydrogène.


Quelques chiffres

  • 286 millions d’euros ont déjà été engagés depuis le début de l’année 2021 soit un investissement total de 952 millions d’euros
  • 1,7 millions d'euros supplémentaires seront également engagés d'ici la fin de l'année 2021

Liens et téléchargements

  • Le communiqué de presse (PDF, 172.47 Ko)
  • Mis à jour le 01/10/2021

    Partager