La Filière Chimie et matériaux

Total
Les industries de la Chimie et des matériaux fournissent les solutions innovantes qui participent au succès des autres industries. Le CSF entend accompagner leurs transitions énergétique et numérique, encourager l’économie circulaire et accélérer les investissements productifs.

 

La filière « Chimie et matériaux » regroupe les industries de la Chimie, du Papier-Carton, de la Plasturgie et du Caoutchouc.

Ces secteurs se caractérisent par leur forte valeur ajoutée, un emploi qualifié, une part d’investissement significatif mais également une forte dépendance à une énergie compétitive.

La filière est fortement exportatrice avec plus de 45% de sa production écoulée à l’international.

La recherche est elle aussi dans l’ADN de la filière en France, avec plus de 20 000 chercheurs en métropole. La France rayonne sur ces secteurs d’activité à l’échelle européenne et possède un réel leadership sur certains sous-secteurs à forte valeur ajoutée (polymères techniques, actifs cosmétiques, lubrifiants, plasturgie pour le domaine médical,…).

Types d’activité

  • Chimie
  • Papier-Carton
  • Plasturgie
  • Caoutchouc

Grands enjeux de la filière

Dans les prochaines années, la filière « Chimie et Matériaux » devra faire face à un marché domestique stable et une concurrence internationale exacerbée (Chine, US), à une énergie carbonée de moins en moins compétitive et à l’exigence légitime de la société pour des procédés et produits toujours plus durables et sûrs. La Filière dispose d’atouts conséquents en France sur lesquels elle peut s’appuyer pour maintenir une position de leader.

Afin de maintenir son positionnement d’apporteur majeur de solutions pour les industries aval, la filière veillera à :

  • poursuivre une différenciation déjà engagée, par l’accélération des investissements productifs, pour rester un apporteur de solutions aux secteurs Aval (mobilité durable, énergies renouvelables, batterie, pharmacie…) ;
  • accompagner la transition écologique des entreprises (économie circulaire, chaleur bas carbone, chimie du végétal) tout en préservant leur compétitivité ;
  • maintenir des chaines d’approvisionnements performantes ;
  • accompagner la transition numérique ;
  • faciliter l’adaptation des compétences en fonction de l’évolution des métiers.

C’est notamment par le Contrat de filière signé dès octobre 2018 que les acteurs de la filière souhaitent trouver une réponse commune à ces défis majeurs.

Exemples de projets structurants portés dans le contrat de filière

1. Accompagner la transition vers une production de chaleur décarbonée et compétitive.

Les entreprises de la filière, et particulièrement pour la chimie, le papier et le caoutchouc, sont de grandes consommatrices d’énergies et de chaleur. Le prix de l’énergie est donc un élément déterminant de leur compétitivité. Le CSF formulera des recommandations afin d’encourager les entreprises à changer de mode de production de chaleur de manière à s’inscrire dans la perspective de neutralité carbone du territoire à 2050 tout en réduisant l’écart de compétitivité avec les pays voisins. Le CSF vise le lancement de projets pilotes dès 2020 si les conditions économiques et réglementaires le permettent.

2. Viser l’objectif de 100% de plastiques recyclés en encourageant l’incorporation des Matières Premières issues du Recyclage (MPR) dans les produits et en développant le recyclage chimique.

Suite à la feuille de route sur l’économie circulaire (FREC) du 23 avril 2018 par le gouvernement, le CSF souhaite mettre l’accent sur le recyclage des plastiques pour tendre vers 100% de plastiques recyclés d’ici 2025. Pour atteindre les niveaux visés d’incorporation de matières premières issues du recyclage dans les produits, le CSF souhaite  agir de manière protéiforme : campagne d’information en lien avec les agents de l’Etat, développement d’outils de formation, dispositifs d’investissements ciblés. Le CSF souhaite aussi développer le recyclage chimique en France, au travers de projets pilotes focalisés sur les voies les plus prometteuses.

    Dates clés

    Le comité de filière

    Président : Luc Benoit-Cattin
    Président de France Chimie

    Contacts

    L'info en continu

    Filtrer

    Type de contenu
    Type de média