Réunion de travail du comité exécutif du CNI

08/12/2020

Le comité exécutif

La ministre déléguée chargée de l’Industrie auprès du ministre de l’Économie, des Finances, et de la Relance, a présidé le lundi 30 novembre une réunion de travail du comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI).


Cette réunion du comité exécutif a permis de faire le point sur le suivi de la relance de l’industrie, et plus particulièrement sur :

  • La nouvelle composition du CNI,
  • l’avancement des dispositifs de relance pour l’industrie et
  • le bilan des contrats stratégiques de filières et les avenants à venir.


Le nouveau comité exécutif réuni

Cette réunion a été l’occasion de réunir le comité exécutif du CNI dans sa nouvelle composition, sous la vice-présidence d’Alexandre Saubot, qui succède à Philippe Varin en qualité de vice-président du CNI et de président de France Industrie. La ministre Agnès Pannier-Runacher a tenu à remercier Philippe Varin pour son engagement dans les travaux du Conseil national de l’industrie et a salué la qualité de ses contributions durant ces trois dernières années.

La ministre a également accueilli l’arrivée dans le comité exécutif de Patrice Caine au sein du collège des industriels, Aurélie Seigne (CFDT) et Marie-Claire Cailletaud (CGT) au sein du collège des représentants des salariés, ainsi que Chiara Criscuolo (économiste à l’OCDE) au sein du collège des personnalités qualifiées.

Le point sur le plan de relance

Cette réunion a également permis de faire un point d’avancement sur la relance de l’industrie, dans la continuité des travaux réalisés par le CNI pendant la crise sanitaire. Le premier confinement instauré en réponse à la crise sanitaire avait considérablement atteint l’activité industrielle en France. Le Gouvernement a donc mis en œuvre dès l’été 2020 dans le cadre de France Relance des dispositifs de soutien à l’industrie.

Le plan de relance, d’un montant global de 100 Mds€, bénéficie ainsi à l’industrie à hauteur de 35 Mds€ autour de 4 axes : décarboner, (re)localiser, moderniser et innover. Les premiers dispositifs, dont les appels à projets ont été lancés dès l’été 2020 et pour lesquels un cahier des charges unique et simplifié a été publié sur une plateforme dédiée opérée par Bpifrance, ont rencontré un franc succès. Les moyens prévus au titre de cette année seront augmentés de 250 millions d’euros, par anticipation des crédits 2021.

Sur les contrats stratégiques de filières

Enfin, le comité exécutif a fait un point d’étape sur l’avancement des contrats stratégiques de filières signés entre 2018 et 2020. Des bilans ont été présentés sur les 5 axes qui les composent : Innovation, Transformation numérique, Accompagnement des PME, Internationalisation et Emploi.

Lors du dernier comité exécutif, le Premier ministre avait appelé les industriels à actualiser leurs contrats de filière pour y inclure les enjeux de la relance sous forme d’avenants, en articulant cette réflexion autour de 4 domaines prioritaires :

  • la transition écologique,
  • la compétitivité et la souveraineté,
  • l’emploi et les compétences, et
  • les relations de solidarité entre clients et fournisseurs.

Les travaux sur ces avenants sont en cours et pourront être présentés lors de la prochaine réunion du CNI, qui devrait se tenir début 2021 sous la présidence du Premier ministre.

Liens et téléchargements

  • Télécharger le communiqué de presse (PDF, 425.64 Ko)
  • Mis à jour le 08/12/2020

    Partager