Livre blanc « 5G et environnement » du CSF Infrastructures numériques

18/11/2020

Nadla / Gettyimages
En tant qu’organisme rassemblant les acteurs de la filière des télécommunications en France, le CSF Infrastructures numériques souhaite par ce livre blanc apporter sa vision de spécialiste sur la question environnementale associée au numérique et à la 5G.

Nous assistons depuis quelques mois à une remise en question croissante dans les médias du bien-fondé du déploiement de la 5G, notamment au motif qu’elle aurait des impacts négatifs sur l’environnement pour des bénéfices discutables pour le grand public. Les prises de position en ce sens s’appuient souvent sur des arguments erronés, qu’il convient de corriger ou compléter pour un débat de société sain.

En tant qu’organisme rassemblant les acteurs de la filière des télécommunications en France, le CSF Infrastructures numériques souhaite par ce livre blanc apporter sa vision de spécialiste de ce sujet complexe, et en particulier corriger certaines idées fausses qui circulent sur la 5G.

Dans ce livre blanc, le groupe de travail 5G du CSF aborde les aspects suivants :

  • Les principales caractéristiques techniques de la 5G ;
  • Un état des lieux de la consommation énergétique, et des émissions de CO2, du numérique, dans le monde et en France;
  • Les perspectives d’évolution de la consommation énergétique et en particulier celle des réseaux mobiles et de la 5G ;
  • Les usages, leur acceptabilité et leur évolution.

Le CSF pense que la 5G ne doit être abordée seule mais qu’elle doit être appréhendée dans le cadre d’un écosystème plus large qui évalue également les bénéfices qu’elle peut apporter :

  • Les réseaux : la 5G peut remplacer (plus efficacement) des services rendus par des générations précédentes ;
  • Le numérique : les usages 5G peuvent aussi avoir un impact positif sur d’autres usages, comme l’évolution vers des terminaux au format plus petit et moins consommateurs;
  • La société et les secteurs industriels : la 5G peut contribuer positivement à la baisse des émissions d’autres secteurs.

Ce débat de société ne saurait être vu comme un passage obligé avant un déploiement mais bien entendu en accompagnement du déploiement, la question ne peut donc pas être « pourquoi » mais bien « comment ». La 5G est une amélioration incrémentale des générations précédentes, y compris dans le domaine environnementale, et poser la question du « pourquoi » reviendrait à remettre en cause l’idée même que le numérique est un levier de croissance, de compétitivité et d’innovation.

NB : Ce document constitue une contribution des acteurs industriels de la filière des infrastructures numériques aux débats qui traversent la société française à propos de la question environnementale associée au numérique et à la 5G. Il ne reflète que la vision de ses auteurs.

Edited on 18/11/2020

Partager