Signature d'un avenant au contrat stratégique de la filière automobile

27/04/2021

Filière automobile

Le Gouvernement et le Comité Stratégique de filière Automobile ont signé l’avenant au contrat stratégique de la filière automobile. A cette occasion, ils ont annoncé la mise en place d'un plan d’actions en faveur de la filière fonderie automobile.

Le 26 avril 2021, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, le ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, et la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, et le Comité stratégique de filière (CSF) Automobile, représenté par le président de la Plateforme automobile, ont signé l'avenant du contrat de la filière du CSF automobile.

De nouvelles actions apportées par cet avenant

Transition écologique

  • Les filières de véhicules utilitaires légers (VUL) et des véhicules industriels se sont engagés sur les deux années à venir pour renforcer leur offre de véhicules zéro émission et tripler la part de marché des VUL électriques.
  • Cet avenant priorise l'accélération du déploiement des bornes de recharge pour soutenir le déploiement des véhicules électriques.
  • Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, les entreprises de la filière s’engagent pour baisser leurs émissions directes et indirectes.
  • La création d'un groupe de travail va permettre un meilleur accompagnement de la conversion de la filière et de la montée en gamme des services de l’automobile. Il se basera, notamment, sur la diffusion de l’innovation technique et la digitalisation des services, mais aussi sur l’anticipation des impacts économiques et sociaux liés à la transition écologique. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences feront également partie des champs d'observation de ce groupe de travail.

Renforcement de la compétitivité de la filière automobile

La filière s’engage à :

  • identifier d’ici l’automne 2021 les grands projets d’investissements structurants supplémentaires à réaliser pour répondre aux besoins identifiés à l’horizon 2030
  • poursuivre les travaux engagés sur les relations clients fournisseurs

Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), l’organisation mise en place avec le Comité d’Orientation de la Recherche Automobile et Mobilité (CORAM) en 2020 sera poursuivie au moins jusqu’en 2022 dans le but de soutenir les projets les plus structurants de la filière.

Une meilleure anticipation des besoins en compétences et en emplois

Pour mieux anticiper les besoins en emplois et en compétences, la révision de la feuille de route RH de la filière va permettre d'intégrer les conclusions des dernières études pour ajuster des dispositifs d’accompagnement et de formation des salariés.

L'avenant propose la création de 4 nouveaux campus des métiers et qualifications automobile dans le but de renforcer l’attractivité des métiers de la filière.

Un plan d'actions pour la filière de la fonderie automobile

Face aux modifications des besoins automobiles, les constructeurs doivent s'adapter. C'est pourquoi un plan d'actions a été mis en place pour répondre aux attentes des constructeurs et des équipementiers automobiles. Ce plan d'actions se décline en plusieurs axes :

  • un accompagnement accru des acteurs de la fonderie pour les aider à se diversifier et à gagner en efficacité
  • un soutien des investissements pour la compétitivité et la diversification
  • un renforcement des démarches de consolidation de la filière
  • un accompagnement des salariés dans leurs besoins de reconversion
  • une revitalisation des territoires les plus impactés, dans le cadre de Territoires d’Industrie (soutien à l’ingénierie territoriale, priorisation des dispositifs de France Relance...)

Edited on 27/04/2021

Partager