Assises de la Forêt et du Bois

20/10/2021

Les Assises de la Forêt et du Bois se sont tenues ce 19 octobre 2021 en présence du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, de la ministre déléguée chargée du Logement, de la ministre déléguée chargée de l’Industrie et de la secrétaire d’État à la Biodiversité.


Une initiative du Premier ministre lancée à l’été 2021

En juillet dernier, dans le cadre du Plan France Relance, 100 millions d’euros ont été redéployés en faveur de la filière de la Forêt et du Bois, en complément des 200 M€ initialement apportés par le Gouvernement.

A cette occasion, le Premier ministre avait invité les membres du Gouvernement à organiser des Assises de la Forêt et du Bois. Ces assises se sont tenues le 19 octobre 2021, en présence du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, de la ministre déléguée chargée du Logement, de la ministre déléguée chargée de l’Industrie et de la secrétaire d’État à la Biodiversité.

Ces assises ont pour objectif d’installer un espace de dialogue, décliné dans les territoires, et de réfléchir à l’avenir de la filière.

Les atouts de la filière

La forêt française est la 4e forêt européenne : elle recouvre 31 % du territoire métropolitain grâce à ses 17 millions d’hectares (contre 9,5 millions d’hectares en 1830).

Le bois possède de nombreux atouts et fait de la filière une filière stratégique notamment pour la transition environnementale et énergétique. Il est polyvalent, léger, modulaire, permet de gagner du temps sur les chantiers et limiter la consommation d’eau sur ces derniers. Il possède également des atouts environnementaux importants : 1 m3 de bois utilisé comme matériau évite 1 tonne de CO2 fossile émise pour la fabrication et l’emploi d’un autre matériau.

Aujourd’hui, seule la moitié du bois que la forêt produit naturellement est récoltée. La filière française du Bois a ainsi un potentiel de production important tout en assurant la préservation et le développement des écosystèmes forestiers. Toutefois, elle est également confrontée à de grands défis : faire face aux menaces naturelles (sécheresses, coups de vent, inondations), répondre aux conséquences du changement climatique et résorber les tensions d’approvisionnement de la filière.


Les enjeux de la filière

A l’issue de la réunion, quatre groupes de travail thématiques ont été lancés autour de quatre priorités déterminées à partir des stratégies existantes et des rapports de référence sur la filière forêt-bois :

  1. Le rôle de la forêt et du bois dans l’atteinte des objectifs de neutralité carbone
  2. La nécessité de renforcer la résilience des forêts et des écosystèmes forestiers
  3. Le soutien à un tissu industriel français diversifié et compétitif afin de maintenir les capacités de valorisation de la ressource nationale
  4. Le besoin d’un véritable espace de concertation entre les propriétaires forestiers et l’ensemble des parties prenantes sur la gestion des forêts

Des réunions sont prévues entre octobre et janvier 2022 et réuniront l’ensemble des parties prenantes. Une synthèse des travaux sera ensuite publiée, accompagnée de propositions opérationnelles.

Liens et téléchargements

  • Télécharger le dossier de presse (PDF, 1.9 Mo)
  • Mots clés

    Mis à jour le 20/10/2021

    Partager