La mission 5G industrielle

23/12/2021

La mission 5G industrielle a été lancée le 19 octobre 2021. Philippe Herbert, chargé par les Ministres de la conduite de cette mission, précise les avancées et l’organisation de ces travaux. Les recommandations finales de la mission seront formulées au premier trimestre 2022.


Objectifs et organisation de la mission 5G industrielle

Trois objectifs ont été assignés à la mission 5G industrielle par le Gouvernement :

  • mettre en place un dialogue continu entre acteurs industriels et télécoms,
  • identifier les freins au déploiement des usages de la 5G dans l’industrie
  • formuler des recommandations à même d’accélérer ce déploiement.

Pour atteindre ces objectifs, un groupe de travail a été constitué avec les Délégués généraux des Comités Stratégiques de Filière (CSF) « Infrastructures numériques » et « Solutions pour l’industrie du futur ». Ce groupe de travail est composé de représentants des fédérations professionnelles fondatrices de ces CSF, d’entreprises membres de ces mêmes comités et d’experts académiques ou industriels issus du monde de l’industrie ou des télécoms.

Ce groupe de travail participera à l’élaboration des recommandations. Les travaux s’appuient notamment sur des auditions et entretiens avec des acteurs participants à la mise en œuvre de projets d’usages industriels de la 5G en France ou en Allemagne.

Le programme de travail de la mission

Une phase de diagnostic s’étendra jusqu’à la fin de l’année 2021. Elle vise à dresser un état des lieux des déploiements d’usages de la 5G dans l’industrie en France et des principaux freins à ces déploiements identifiés par les acteurs. Cette phase inclue un travail comparatif avec d’autres pays, dont l’Allemagne et la Corée du Sud.

L’objectif est de formuler un nombre restreints de recommandations, à la portée très opérationnelle, au premier trimestre 2022. Ces recommandations seront élaborées par Philippe Herbert et le groupe de travail de la mission. Elles seront construites en lien avec l’ensemble des acteurs industriels et télécoms français et européens susceptibles de participer à leur mise en œuvre. Elles seront ainsi systématiquement adossées à un plan d’action et à des entités identifiées comme pilotes pour une mise en œuvre rapide.

Les recommandations s’articuleront avec les actions lancées par le Gouvernement dans le cadre de France Relance et du 4ème programme d’investissements d’avenir, notamment la stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications.

Dans le cadre de ces travaux, l’ensemble des entités qui participent ou souhaitent participer à un projet d’usage industriel de la 5G peuvent contribuer en envoyant des éléments écrits synthétiques au groupe de travail de la mission (à l’adresse : resilience-5g.dge@finances.gouv.fr). Ces éléments peuvent présenter l’éventuel projet en cours ou envisagé, les principaux freins identifiés à son déploiement et des propositions de recommandations.


Composition du groupe de travail

Philippe Herbert (responsable de la mission 5G inudstrielle), Jean-Marie Danjou (directeur général de l’Alliance Industrie du Futur), Jean-Yves Bois (memebre du Gimelec), Michel Combot  (directeur général de la Fédération Française des Télécoms), Stella Morabito (déléguée générale de l’Alliance Française des Industries du Numérique - AFNUM), Viktor Arvidsson (directeur des relations gouvernementales & industrielles, de l’innovation et de la stratégie pour Ericsson France), Thierry Valot (directeur Innovation et Digital du groupe Fives), Sébastien Dudreuilh (responsable Industrie 4.0 France chez Orange Business Services), Marc Charrière (directeur des Affaires Publiques de Nokia France), Christian Picory-Donné (directeur Recherche Partenariale et Valorisation de l’IMT et directeur Institut Carnot Télécom & Société numérique), Pierre Fortier (directeur Associé et responsable global des activités 5G de Capgemini Invent), Antoine Roussel  (directeur général de la société ALSATIS), Christophe Janneteau (chef du Service Interactions et Réseaux au CEA List), Yann Le Helloco (directeur technique de la société Infovista), Paul Pinault (responsable de la stratégie du marché Industrial IoT pour la société Braincube).

Télécharger les biographies des membres

Liens et téléchargements

  • Communiqué de presse
  • Mis à jour le 23/12/2021

    Partager