Conseil pour la mixité et l'égalité professionnelle dans l'industrie

Le Conseil pour la mixité et l’égalité professionnelle dans l’industrie (CMEPI) a été créé le 5 mars 2019 au sein du Conseil national de l’industrie afin de favoriser la féminisation de l’industrie, à l’initiative d’Agnès Pannier-Runacher, alors Secrétaire d’Etat chargée de l’industrie.

Composé de personnalités importantes et représentatives du monde l’industrie, le conseil de la mixité s’est fixé pour objectif de renforcer la présence des femmes dans l’industrie.

La féminisation de l’industrie est un sujet particulièrement important, notamment dans un contexte de relance économique où nous souhaitons renforcer notre industrie. Les femmes représentent seulement 29 % des salariés de l'industrie (d’après l’édition 2020 des Tableaux de l’économie française de l’INSEE). Les efforts doivent toutefois être poursuivis pour renforcer la place des femmes dans l’industrie, particulièrement dans les métiers techniques.

Après quelques mois de travail, le Conseil de la mixité avait publié son premier plan d’actions en octobre 2019, autour de trois axes :

  • Education et orientation scolaire, de l’enfance à l’âge adulte
  • Orientation et formation professionnelle : faciliter l’entrée dans le secteur industriel
  • Gestion de carrière : permettre aux femmes de réaliser pleinement leur potentiel professionnel

Les actions du conseil

Pour favoriser la place des femmes dans l’industrie, plusieurs actions concrètes sont mises en place, directement en collaboration avec les industriels :

Le Collectif Industri’Elles

Ce collectif a été lancé en octobre 2019 pour réunir des femmes et des hommes de l’industrie souhaitant agir pour une féminisation accrue de l’industrie. Un groupe professionnel a été lancé sur LinkedIn afin de faciliter les échanges et permettre d’organiser des événements.

Le guide des bonnes pratiques innovantes en matière d’égalité femmes-hommes

En juillet dernier, le Conseil a publié un guide des bonnes pratiques innovantes en matière d’égalité femmes-hommes dans l’industrie. Il détaille 30 bonnes pratiques autour de trois grands axes : attirer les femmes dans l’industrie, garder les talents féminins dans l’industrie et permettre aux femmes d’évoluer dans l’industrie. De nombreuses filières industrielles s’engagent à en assurer la diffusion et à encourager les mesures qu’il contient. Ce guide a vocation à être régulièrement mis à jour.

La charte pour une représentation mixte dans les jouets

La première charte pour une représentation mixte dans les jouets a été signée le 24 septembre 2019 par les acteurs du jouet (fabricants, distributeurs, associations), le ministère de l’économie et des finances et le secrétariat d’Etat à la protection de l’enfance. La troisième édition de cette charte a été signée le 29 novembre 2021 par Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, et Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé.

Une nouvelle feuille de route pour 2021-2022

En 2021, le Conseil a publié sa nouvelle feuille de route, visant à travailler sur quatre nouveaux axes :

ORIENTER

Travailler sur le moment de l’orientation, avec les différents acteurs (conseillers, parents, jeunes) pour attirer les jeunes filles vers les métiers de l’industrie.

ACCOMPAGNER

Valoriser et accompagner les démarches des écoles d’ingénieurs (Mines & Télécoms) et des écoles du numérique pour desserrer les goulets d’étranglement qui limite les candidatures de jeunes femmes dans l’industrie.

ENCOURAGER

Encourager et donner aux entreprises les outils pour mieux détecter et prendre en compte les violences faites aux femmes.

ÉTENDRE SON ACTION

Étendre les engagements pris par les grandes entreprises sur la mixité aux entreprises de sous-traitance et en particulier celles qui emploient des femmes en situation d’invisibilité.

Le Conseil continue en parallèle à poursuivre les actions déjà mises en place et a notamment pour objectifs :

  • La publication d’une version internationale du guide des bonnes pratiques innovantes pour la mixité en entreprise
  • La réflexion avec les acteurs de la filière pour une représentation non genrée des jouets et des jeux vidéos
  • La valorisation des femmes du réseau Industri’Elles

Les membres du conseil

Placé sous l’égide de la Ministre déléguée, le Conseil est composé des personnalités suivantes :

  • Sylvie Leyre, présidente du conseil, ex DRH de Schneider France, auteure du rapport ayant donné naissance à l’index de mesure des écarts salariaux entre les femmes et les hommes pour la loi EgaPro
  • Philippe Darmayan, personnalité qualifiée
  • Margaret Johnston-Clarke, directrice internationale de la diversité et de l’inclusion pour le groupe L’Oréal
  • Philippe Portier, secrétaire national de la CFDT
  • Christelle Toillon, déléguée syndicale CFE-CGC et élue CSE pour le groupe Stellantis
  • Nathalie Vaxelaire, Présidente TRANE, vice-présidente UIMM Lorraine

L'info en continu

Aucun résultat trouvé