Signature du contrat de filière Industries des nouveaux systèmes énergétiques

29/05/2019

Getty images
Ce mercredi 29 mai 2019, a été signé le contrat de la filière "industries des nouveaux systèmes énergétiques". La filière comprend les secteurs des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, du stockage de l’énergie et des réseaux énergétiques intelligents. Elle représente 150 000 emplois.

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, Isabelle Kocher, présidente du Comité stratégique de filière (CSF) des industries des nouveaux systèmes énergétiques, Sylvie Jéhanno, vice-présidente de ce comité, ainsi que les représentants des organisations syndicales, ont signé ce mercredi 29 mai 2019, le tout premier Contrat du comité stratégique de la filière « Industries des nouveaux systèmes énergétiques », en présence d’Annabel André-Laurent, vice-présidente de la région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à l'Économie et aux entreprises représentant Régions de France.

La filière « Industries des nouveaux systèmes énergétiques » comprend les secteurs des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, du stockage de l’énergie et des réseaux énergétiques intelligents. Elle représente 150 000 emplois, un chiffre d’affaires de 23 milliards d’euros. Son marché mondial connaît une forte croissance, notamment du fait des objectifs mondiaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui représentent donc de nombreuses opportunités de développement économique et de réindustrialisation.

Sur ce marché, la France dispose d’atouts indéniables, notamment par la compétence reconnue de ses grands groupes de l’énergie et la qualité de la recherche de ses laboratoires publics et privés. Le développement des énergies renouvelables en France n’a cependant pas atteint son potentiel de retombées industrielles.

Pour assurer l’augmentation de la valeur ajoutée française et la création d’emplois pérennes, l’objectif du comité stratégique de filière est d’assurer le développement du tissu industriel, notamment des PME et ETI, locomotives industrielles des territoires, et de fédérer les acteurs de la filière sur des buts communs. Le comité stratégique de filière a ainsi réuni près de 270 personnalités qualifiées lors de plus de 50 sessions de travail, avec la volonté d’allier réindustrialisation et soutenabilité de la transition énergétique à travers la compétitivité de l’offre décarbonée et les économies d’énergie. Les acteurs industriels ainsi mobilisés se sont engagés à déployer un plan d’actions ambitieux qui s’organise autour de 4 axes.

  1. Axe 1 : Développer une offre d’énergie décarbonée compétitive
  2. Axe 2 : Construire une industrie française de l’efficacité énergétique et des smart grids permettant l’auto-financement de la transition énergétique
  3. Axe 3 : Engager une reconquête industrielle stratégique
  4. Axe 4 : Fédérer la filière pour mutualiser objectifs et dynamiques

Liens et téléchargements

télécharger
Le communiqué de presse

(PDF, 457.72 Ko)

Mots clés
Edited on 10/07/2019

Partager